vendredi 18 mai 2012

Parution : Le théorème de Katherine de John Green

Titre VO : An aboundance of Katherine
Titre VF : le théorème de Katherine
Auteur : John Green
Date de parution : 3 mai 2012

Nathan, 279 page, 14euro50




Dix-neuf fois Colin est tombé amoureux.
Dix-neuf fois la fille s'appelait Katherine.
Pas Katie, ni Kat, Ni Kittie, ni Cathy, et surtout pas Catherine, mais
KATHERINE.
Et dix-neuf fois, il s'est fait larguer. 

 Surdoué angoissé de ne pas être un génie, Colin collectionne… les Katherine. Ou plutôt les ruptures avec les Katherine, dont il vient d’ailleurs de fêter la dix-neuvième ! Déprimé, il part en voiture et au hasard avec Hassan, son meilleur ami. Ils atterrissent à Gutshot, Tennessee, où l’archiduc François-Ferdinand serait apparemment enterré. Ils font la connaissance de la gentille Lindsey, fille de la propriétaire d’une usine de cordons de tampons. Chargé avec Hassan de recueillir la mémoire des vieux habitants de Gutshot, Colin aura du temps libre pour se plaindre de sa petite vie, tout en tentant de modéliser un théorème capable de prédire l’avenir d’une relation amoureuse.

  Alors, un petit livre qui m'intéresse, pour changer un peu de registre, quelque chose qui n'est pas fantastique.  Un petit peu de jeunesse toute simple ! ça serait sans doute un bon petit moment, fait d'humour bien spécial de John Green un auteur que j’apprécie beaucoup (du fait de sa nouvelles dans Flocons d'amours, une de mes bibles...) Le résumé m'attire quelque peu, c'est une histoire bizarroïde de l'auteure, que j'adore ! un style vraiment particulier, mais j'aimerais bien découvrir ce que colin, des katherine, et les math peuvent donner... !
J'aime aussi beaucoup la couverture ! le titre, original, et l'image, lumineuse. 

L'auteur 
 
John Green fit ses études à l’Indian Springs School, un pensionnat près de Birmingham, Alabama. Il fut diplômé en 2000 du Kenyon College d’un double cursus en Anglais et en Religion. Son premier livre, Qui es tu Alaska ? (Looking for Alaska) est largement inspiré de cette époque.
Ses études finies, il s’installa à Chicago, où il travailla pour Booklist Magazine, un magazine de critique littéraire. Il y analysa une centaine de livres, tous genres confondus : de la fiction, des œuvres sur l’Islam ou encore sur des frères siamois. Puis, il vécut à New York City pendant deux ans tandis que sa femme terminait ses études supérieures. Les critiques littéraires de John Green furent également publiées dans le New York Times et le magazine en ligne KnotMag (désormais fermé.) (source Wikipédia)

Aujourd'hui il écrit, et en ai à son quatrième roman, The Fault in our Stars





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire