mercredi 19 septembre 2012

Chronique : Le dernier jardin tome 2, Fugitive (Lauren DeStefano)

Titre VO : The chemical garden, Fever
Titre VF : Le dernier Jardin, Fugitive
Auteure : Lauren DeStefano
Traducteur : Tristan Lathière
Castelmore, Grand Format- 344 pages - 15euros20
Sortie française : 17 Aout 2012

Synopsis :

 Rhine rêvait de liberté... Elle s'est enfuie de sa prison dorée avec son ami Gabriel. Dans un monde impitoyable où l'espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans, la malveillance des hommes est pire que la mort.
Échappée d'un enfer pour plonger dans un autre, Rhine devra faire preuve d'un courage exemplaire pour accomplir son rêve de liberté et et profiter des quelques qui lui restent à vivre.

Mon Avis : (Il est préférable d'avoir lu le premier tome avant de lire cet avis)

Ce second volet est ... diffèrent du premier tout en étant similaire.Tout ce qui on aimé le premier, aimerons le second, plus ou moins, ça ... ça dépend de la personne. En passant, j'avoue avoir craqué sur la couverture que je trouve vraiment belle ! De la couverture, à la quatrième, en passant par la côté, ensemble elles forment une superbe image, avec en plus le bleu métallisé qui ressort... oui, j'adore l'objet livre, surtout celui-ci !

J'avais peur dans ce second livre de partir définitivement du manoir... un nouveau départ.. si c'en ai un d'une certaine façon, et encore je n'en suis pas sûr, le manoir ou plutôt ses habitants, présents comme non présents, occupent une grande partie de l’histoire, même les pensées de Rhine, tout. Donc, je ne savais pas trop sur quoi j'allais tomber en lisant ce livre, juste que j'aimerais. Et bien, j'ai aimé ! j'ai aimé ce roman différemment du premier, je ne saurais l'expliquer.


J'ai ''abandonné'' Cecily et Linden avec un petit pincement, quand même, mais la liberté dans un monde contrôlé, n'a pas de prix, et j'étais heureuse de me dire, ça y est Gabriel et Rhine vont vivrent de belles aventures, ou alors juste quelque chose de plat, mais de doux, et... totalement libres. Bon, le monde est cruel. Si je devais résumer un peu, ce serait cette phrase ou bien ce mot : cruauté. Des gens, bien entendu, car les gens font le monde, et des choses. Ce roman laisse peu de place pour la beauté dans le sens de liberté total et bonheur, surtout. Ce n'est que cruauté, mélancolie. on traverse des épreuves, les unes plus éprouvantes que les autres. Si on découvre un monde similaire au notre, actuel, on découvre comment les gens sont devenus, et il faut dire que ce n'est pas jolie-jolie à voir tout ça. Rien n'épargne nos deux fugitifs.
Dans ces étapes, épreuves, je ne sais comment les appeler, c'est à la fois quelque chose de .. moche dans l'utilisation qu'il en ai fait et de beau, dans un sens. Compliqué, je l'avoue.

Donc, je dirais que ce livre est une suite d'aventures, éprouvantes pour les personnages, et pour nous aussi, il nous plonge dans une certaine mélancolie, du fait de l'état de Rhine, son état ... Mmm, je dirais de délabrement presque, entre une sorte de fièvre, et de maladie quel conque, cela nous fait voir le monde vraiment d'un coté.. noir je dirais. ça assombri un peu le roman, et peu le rendre ''moins bien'' aux vues du premier, pour moi, il se place sur un pieds d'égalité, ou presque. Rhine est toujours la même à suivre, et ceci avec plaisir, j'ai beaucoup aimé connaitre un peu plus Gabriel (jamais assez, je le regrette) et c'est vraiment un personnages que j'aime beaucoup. Si certain personnages par contre comme ''Madame'' sont détestable à un point... pas possible, de même pour d'autre petites personnes qui seront sur la route, beaucoup d'autres seront bienveillante, dans un monde ou plus rien n'est à perdre, j'ai envie de dire, dans un monde cruel. J'aurais aimé de pas quitter certain personnages... mais j'ai espoir de les revoir, sinon, j'en garde un bon souvenir.

Dans l'idée, Lauren Destefano, hormis les états d'esprit et de physique de Rhine, à très bien tourné son histoire, car un petit détail qui en fait aurait pu faire partie du décor, se révèle tout d'un coup, à la dérobé, et sans qu'on s'en aperçoivent, un élément essentiel sur les conséquences du présent, et de l'avenir (notamment la fin,...) Ceci dit, l'écriture de Lauren Destefano est toujours aussi... merveilleuse (comme le monde qu'elle a inventé, même s'il est en réalité ô combien cruel), son écriture est prenante, elle m'en donnerait même des frissons, je ne sais pas, c'est juste.. excellent. Il y a des pensées de Rhine, des phrases... que j'ai envie de relire, tellement elles paraissent belles, bien trouvé, je ne sais pas, je suis totalement fane, voilà.

En résultat, j'ai adoré ce livre, et j'attends grandement la suite, la fin de cette histoire, car la fin du second était... pas mauvaise, mais alors du tout ! elle appelle la suite,elle nous étonne peut-être un peu, mais je la trouve tombé parfaitement, et surtout les dernières pages... torture qui appelle au dernier tome !

Ce livre a été lu en lecture commune avec mon ami Letteratura, vous pouvez retrouver sa chronique ici 

Petites citations :

''C'est si terrible que ça, l'espoir ?''

Petites informations :

Ma chronique du premier tome, ici 

Un trailer (sous-titré) est disponible ici

La couverture VO du dernier tome (verte, mais très jolie!) elle ne changera pas vraiment de celle française dont je n'ai aucune date à vous donner pour le moment !

http://www.laurendestefano.com/blog/wp-content/uploads/2012/06/coverhires1.jpg

Quelques mots sur l'auteure :

 Lauren DeStefano est née à New Haven, dans le Connecticut. L'écriture est sa passion depuis qu'elle est enfant, si bien que même au restaurant elle ne pouvait s'empêcher d'écrire toutes sortes d'histoires sur les menus! Maintenant qu'elle est adulte (enfin presque!), elle écrit des romans jeunesse... pour de vrai.
Elle a été réceptionniste - la pire du monde - , serveuse dans un café, préceptrice et professeur d'anglais. Et quand elle ne travaille pas sur ses romans,  elle passe son temps à crier des ignominies à sa Nintendo DS, à rendre son chat fou avec un stylo laser et à dépenser tous ses sous dans des friperies pour créer de nouvelles tenues qui tuent!


4 commentaires:

  1. J'ai bien aimé le 1er tome, j'espère que le second me plaira autant qu'à toi :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé le tome 1, et en ce moment c'est ma lecture en cours, et pour l'instant j'accroche plutôt bien et ton avis vient me réconforter vu les nombreux avis mitigés que j'ai pu lire ^^

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien ça me donne pas mal envie de le lire :D Je pense que je vais me l'acheter sous peu ^^
    Par contre, je n'aime pas du tout la cover du tome 3 :( J'avais déjà été un chouïa déçue par la deuxième, mais au final j'aime bien, mais celle-là, je crois que j'aurai vraiment du mal :/ J'espère qu'il ne tardera pas à sortir ^^
    Belle chronique, merci ;)
    Bisous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'adore les couvertures ! :/ ils sont tous géniaux pour le moment !

      Supprimer